Hautes-Pyrénées : deux morts et cinq blessés dans le crash d’un hélicoptère militaire

Sept personnes se trouvaient à bord de l’appareil quand l’accident s’est produit mercredi après-midi, sur la commune de Bouilh-Devant.

Un accident impliquant un hélicoptère militaire appartenant au 5e régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Pau s’est produit vers 16h30 mercredi dans les Hautes-Pyrénées, et le bilan est lourd. Deux personnes ont été tuées et cinq blessées, selon la préfecture.

« Il y a eu un accident d’hélicoptère sur la commune de Bouilh-Devant, dans les Hautes-Pyrénées. Il y avait 7 personnes à bord, deux sont décédés, cinq personnes blessées ont été évacuées », a déclaré la directrice de cabinet de la préfecture des Hautes-Pyrénées.

Les militaires effectuaient un vol d’entraînement

Selon France Bleu Occitanie, toutes les personnes qui se trouvaient à bord de cet hélicoptère de type Cougar étaient des militaires. Deux d’entre eux seraient morts sur le coup quand l’appareil s’est écrasé sur une zone de coteaux. Blessés, les cinq autres militaires seraient parvenus à s’extraire de l’appareil. Deux des blessés ont été évacués par hélicoptères, et deux autres par la route, vers les hôpitaux de Tarbes et Toulouse, selon la préfecture.

L’Armée de terre a confirmé le décès de deux militaires, l’adjudant-chef Olivier Michel et le brigadier Vincent Monguillon du 5e RHC.Chef d’état-major de l’armée de Terre@CEMAT_FR

Profonde tristesse de l’@armeedeterre à l’annonce du décès de l’adjudant-chef Olivier MICHEL et du brigadier Vincent MONGUILLON du 5e RHC au cours d’un vol d’entraînement. Toutes mes pensées vont à leurs familles, aux 5 camarades blessés et à l’ensemble de leurs frères d’armes.

Voir l'image sur Twitter

« Le Cougar effectuait un vol d’entraînement dans une zone où le 5e RHC avait l’habitude de mener des exercices », a précisé le colonel Brulon. Le lieu du crash était bouclé par les gendarmes, mais on pouvait encore apercevoir en début de soirée la queue sectionnée de l’hélicoptère et des débris.

Trois heures après le crash, des véhicules des sapeurs-pompiers étaient toujours sur place. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’accident. Le procureur de Tarbes Pierre Aurignac s’est rendu sur les lieux, sans faire de déclaration. « Les services spécialisés sont en charge de l’enquête », a-t-il seulement indiqué La ministre des Armées Florence Parly devrait s’exprimer sur le drame mercredi dans la soirée.

Le 5e RHC de Pau déjà endeuillé en novembre

Le Cougar est un hélicoptère de manœuvre, qui peut à la fois transporter des hommes ou du matériel. Quant aux missions du 5e RHC de Pau, elles combinent le renseignement, l’intervention armée, la manœuvre et le transport de tous types de troupes. Mais le régiment est également engagé dans toutes les missions intérieures, comme les secours aux populations après les catastrophes naturelles.

Fin novembre, la base militaire de Pau-Uzein et le 5e régiment d’hélicoptères de combat avaient déjà été endeuillés par la perte de sept des leurs, décédés dans un accident d’hélicoptères au Mali qui avait coûté la vie à 13 militaires français, la plus importante perte de l’armée en opération depuis 1983. Deux hélicoptères, un Tigre et un Cougar, étaient entrés en collision lors d’une opération de comba t contre des djihadistes dans le sud du Mali, dans l’opération Barkhane.

Author: redactionrdcapbearn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *