Lescar : Un juge d’instruction saisi  pour homicide volontaire (Pyrénées – Atlantiques)

Lescar : Un juge d’instruction saisi pour homicide volontaire (Pyrénées – Atlantiques)

16 novembre 2018 0 Par Txomin

Le parquet de Pau ouvre une information judiciaire pour homicide volontaire suite au décès d’un agriculteur de 66 ans, tué de deux coups de fusil, dimanche dernier, route de l’Aviation à Lescar.

Un suspect, âgé de 49 ans, avait été placé en garde à vue, dimanche en fin de journée. Il nie l’intention homicide et défend la thèse de l’accident, au gré d’explications confuses.

Stéphane Chaumont, 49 ans, a été mis en examen et écroué ce mardi après deux jours de garde à vue. Il est soupçonné d’homicide volontaire sur son propriétaire, Michel Grangé-dit-laplace, mort de deux coups de fusil de chasse ce dimanche.

Des explications confuses

Il continue de nier. Il dit que c’est un accident, mais de manière assez confuse. Ce mardi matin, les enquêteurs sont revenus sur place avec lui pour ce qu’on appelle “une mise en situation”. Ce qui ne lui a pas permis d’être plus précis dans ses explications. De toute manière, il est établi que Michel Grangé-dit-laplace a reçu deux coups de fusil de chasse. Du plomb de calibre 12. La thèse d’un double accident semble impossible

“Il n’a aucun antécédent avec la justice, indique Me Selvinah Pather, l’avocate qui l’a assisté en garde à vue. Il est complètement assommé, sonné, par sa garde à vue. C’est quelqu’un d’attachant, complètement perdu. Il est à ce stade extrêmement vulnérable psychologiquement.”