Pau : Hestiv’Òc démarre jusqu’au 25 août

Le festival palois ouvre sa 15e édition. 200 artistes vont se produire sur scène et dans les rues de la capitale béarnaise. Le jaune et le rouge sont de mise…

Hestiv’Òc c’est de la musique, du chant, de la danse, du cinéma, de la littérature, de la musique traditionnelle, du sport, de la gastronomie, du théâtre, des spectacles de rue, des fanfares, du cirque…


Chaque année, à la fin du mois d’août, la culture occitane est à l’honneur le temps du festival. Tous les participants chantent et promettent de ne pas oublier leurs racines. Ils ont à cœur de transmettre leurs traditions aux plus jeunes.

Le festival se déroule jusqu’au dimanche 25 août. Présent dans la ville haute pendant la journée, il migre dans la ville basse à partir de 18 heures pour des concerts enflammés. Les bals quotidiens avant les concerts, les spectacles au théâtre Saint-Louis, les interventions de rue et, bien sûr, le traditionnel foulard or, sont les éléments qui ont fait la réussite de cet événement. En effet, 35 000 festivaliers avaient été comptabilisés l’année dernière.


Cette année, 200 artistes venus d’Occitanie, du Pays basque, de l’Aragon, de Catalogne et même d’Italie arpentent les rues paloises pour faire découvrir leur art et rendre hommage à la culture occitane. Au total une soixantaine de spectacles vont rythmer cette nouvelle édition.


Au menu, vendredi 23 août…

Les festivaliers pourront participer à un atelier danse avec les Menestrèrs Gascons, à 10h sur la place Récaborde. Nourris au jazz, au rock, à la musique ancienne, classique ou latino-américaine, ces quatre musiciens n’oublient pas les musiques traditionnelles qu’ils enrichissent à souhait. Le groupe aragonais de musique de rue Ixera sera à 11h45 sur la place Clemenceau. Armés de leurs instruments traditionnels (gaïtas, bouzouki, pandereta), ces musiciens flirtent aussi bien avec des influences “métal” que médiévales.

Tribal Jâze investira quant à lui les Halles paloises à 11h30. Quand le trio entre en scène c’est comme un match de boxe : les instruments rivalisent de virtuosité et s’affrontent dans un corps à corps avant de fusionner en un commun accord.


À 19h au stade Tissié, place à Anda-Lutz. Guillaume Lopez est un fidèle compagnon du festival depuis plusieurs années. Il revient cette année avec un projet fort aux frontières du jazz et des musiques du monde.

Trencadit occupera la grande scène à 21h. Le quartet Trencadit propose une relecture du bal gascon avec une belle énergie sur scène ainsi qu’une finesse dans ses arrangements.

Enfin, le groupe basque En Tol Sarmiento enflammera la piste de danse avec du rock-ska (à 23h). Avec déjà une dizaine d’années d’existence à leur actif, ils ont écumé les scènes des villages et festivals du Pays Basque des deux côtés des Pyrénées. Prêt pour un concert ultra-festif ?


Samedi 24 août…

Randonnée VTT à 9h au départ de l’usine de tramway. Théâtre de rue à 11h30 avec la Police occitane de proximité à la Déambulation. Entre délires et facéties, nos gendarmes vont faire régner l’ordre, autour des spectacles et partout… où on ne les attend pas !

Les poètes de Sirventés monteront à 15h30 sur la scène du théâtre Saint-Louis pour une plongée inspirante dans leurs poèmes satiriques et contestataires. Puis danses traditionnelles avec Pau Lo Tiau (17h, place Royale) et Compagnie SO.K. (18h, conseil départemental.

Pour la programmation du samedi soir, à Tissié, le Cancé-Courtial ouvrira le bal à 19h15, et sera suivi des chansons du groupe toulousain Femmouzse T et du rock fusion de Zoo Posse à 23h45.


Dimanche 25 août…

Messe célébrée en Béarnais à 10h30 à l’église Saint-Martin. La fanfare Funky Style Brass jouera au stade Tissié à partir de 11h45. De la musique, de l’amour et une grosse dose de folie, telle est la recette du FSB pour mobiliser le public et le faire danser sans relâche. Zicutan ouvrira le bal à 12h30.

Et pour conclure sur la grande scène : un concert folk rock avec Lou Tapage à 21h45. En 2010, Hestiv’Òc leur offrait leur première grande scène. Depuis, ces jeunes musiciens italiens ont bien voyagé. Lou Tapage sera de retour cet été pour clôturer la 15e édition, avec son nouvel album « Buone Nuove ». Une “Bonne Nouvelle” !


Le Festival des Enfants…

Pour les deux derniers jours des festivités, le Stade Tissié organise un programme spécifique pour les plus jeunes : de nombreux ateliers d’initiation pour découvrir les instruments traditionnels, les danses ou les contes des Pyrénées. Création d’une fresque de “street art”, avec l’Atelier Ambulant de Pau. Ce collectif d’artistes spécialisé dans la réalisation de projets artistiques participatifs (collages de rue, fresques…) a déjà investi plusieurs lieux de la ville pour réaliser ses œuvres et expositions. Il participe au festival des enfants afin de les accompagner dans leurs créations de dessins, peintures ou tags.

Initiations et concours de jeux béarnais, avec la Fédération des jeux béarnais. Tir à la corde, saute-quille, saute-barreau, course du brabant, épreuve du bûcheron, course au sac, bire-perche, récolte des patates, course des barriques… Chaque année, plusieurs équipes se défient lors de la grande finale béarnaise en faisant preuve de force, d’adresse et d’endurance. Sur le festival, les plus petits vont se laisser prendre à ces jeux ancestraux, portés par les encouragements de leurs parents.


Aucun doute que les bals trad et les cantèras (moments de chants spontanés) rassembleront passionnés et néophytes pour de grands moments de partage.

Informations su le site internet – cliquez ici


Author: Miliabéarn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *