Pau : Le meurtrier de Mélodie condamné à perpétuité, et 10 ans de suivi sociaux judiciaire

Le SDF schizophrène accusé du meurtre et des viols aggravés en 2017 d’une jeune femme enceinte de huit mois a été reconnu coupable et condamné, ce vendredi 27 septembre, à la réclusion criminelle à perpétuité par la cour d’assises de Pau.

Cédric Bernasconi, 40 ans aujourd’hui, était accusé du meurtre en 2017 à Ustaritz de Mélodie Massé, 23 ans, enceinte de huit mois, frappée, violée puis asphyxiée. Il a été condamné, ce vendredi, à la réclusion criminelle à perpétuité.

La cour n’a pas suivi la demande de l’avocat général d’assortir cette peine d’une période de sûreté de 22 ans. Elle a également prononcé un suivi socio-judiciaire pour une durée de 10 ans (au cas où il sortirait de prison), à savoir une injonction de soins ainsi qu’une interdiction d’entrer en contact avec les parties civiles.

Lourd passé psychiatrique

De nombreux psychologues et psychiatres ont défilé durant les cinq jours du procès pour cerner la personnalité et l’état mental de l’accusé.

L’homme faisait en effet état d’un lourd passé psychiatrique au moment de son interpellation. Il vivait alors entre Bayonne et Biarritz, dans la commune d’Anglet, où il était placé sous curatelle renforcée et où le maire avait tenté de le faire interner d’office, en vain.

L’ADN avait permis de rapidement remonter la trace de Cédric Bernasconi, interpellé quelques jours après le meurtre près de Bayonne.

Author: redactionrdcapbearn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *