Comment va se passer le Black Friday cette année alors que la France est confinée à cause du Covid-19 ?

0
103

En France, le Black Friday fait partie des évènements les plus attendues de l’année. Tous les ans, il se célèbre le lendemain du jeudi de Thanksgiving et permet aux familles de préparer la fête à venir, celle de Noël. En effet, le Black Friday est généralement la période idéale pour acheter des cadeaux pour ses amis et sa famille. Et pour cause les prix sont exceptionnellement bas et la gamme de produits est variée.

Pendant cette période les magasins procèdent à un grand déstockage de leurs marchandises, afin de préparer l’année à venir. Cette tradition importée des Etats-Unis vient donner un sérieux coup de pouce à l’économie, devenue balbutiante à cause du Covid-19.
Les enjeux sont donc de taille. Pour le compte de cette année marquée par la maladie du coronavirus, les voyants sont au rouge chez beaucoup de commerçants. Le confinement qui été récemment prononcé lève des questions en rapport avec déroulement de cet évènement commercial très attendu.

Si les consommateurs ont toujours eu pour habitude de piller les magasins pendant cette période, la donne pourrait bien changer en 2020. Quelles sont les prévisions pour le Black Friday 2020 ? Comment va-t-il se dérouler alors même que la France est en plein confinement à cause du Covid-19 ? Quelques éléments de réponse donnés par le responsable du site https://www.blackfriday-france.com/ – le site de référence pour dénicher les bonnes affaires du Black Friday en France depuis 2011.

Date prévue pour le Black Friday 2020

Le Black Friday est un évènement qui se tient selon la tradition le vendredi suivant la fête de Thanksgiving. Cette année, la date prévue pour cet évènement est le vendredi 27 novembre 2020. A cette occasion, les grandes enseignes ainsi que de nombreux petits commerçants en ligne sont concernés. Bien qu’elle commence le vendredi 27 (comme l’indique son nom), cette période de soldes se prolonge habituellement sur une période de 4 jours, jusqu’au Cyber Monday (30 novembre 2020).

S’il est vrai que le Black Friday a vu le jour il y’a plus d’une cinquantaine d’années à Philadelphie aux Etats-Unis, il a fallu attendre les années 2000 pour que cet évènement commercial s’installe en France.

A ce jour, il représente l’un si ce n’est le rendez-vous le plus attendu de l’année en France. Il revêt des enjeux commerciaux de grande ampleur, et promet des soldes alléchantes sur une importante gamme de produits.

Un report possible du Black Friday à cause du Covid-19

Malgré la crise sanitaire causée par la pandémie du coronavirus, la France ainsi que de nombreux autres pays d’Europe sont en plein confinement. En effet, certaines des mesures barrières préconisées par les gouvernements imposent aux populations de rester confinées chez elles, dans le but de surveiller et limiter la propagation de la maladie.

Du fait de la psychose créée par la maladie, les consommateurs sont de moins en moins tentés de sortir de chez eux pour piller les magasins physiques, comme à l’accoutumée. De même, beaucoup de magasins ont été contraints de fermer leurs portes à cause du confinement imposée l’Etat.
Par contre, ils sont nombreux (plus de 60% de consommateurs) à se rabattre sur le commerce en ligne, porteur de belles promesses.
Ceci étant dit, la date de déroulement du Black Friday a été maintenue, même s’il a été fait mention d’un possible report.
Chez de nombreux marchands, l’opération commerciale venue tout droit des Etats-Unis commence généralement bien avant la date prévue. Les commerçants vont parfois jusqu’à offrir une semaine de promotions sur de nombreux articles.

Alors que la plupart des boutiques ont été contraintes de fermer leurs portes au moins qu’au début du mois de décembre, la tenue du Black Friday en France ferait encore débat.


Les associations de commerçants militent en ce moment pour un report de la date de tenue de cet évènement. Ils avancent comme argument le fait que les e-commerçants notamment les géants tels qu’Amazon sont cruellement avantagés. Selon une information d’Europe 1, une négociation entre le ministère de l’Economie et les cybermarchands aurait échoué.

En tant que président de l’Union des artisans et des commerçants, Laurent MUNEROT a évoqué dans le parisien une date de report du l’évènement au 4 décembre 2020. En supposant que le confinement soit d’ores et déjà levé, ce report du Black Friday est nécessaire.

Il viserait à protéger les intérêts de tous els commerçants qui ont dû fermer boutique à cause du virus. Selon lui, reporter le Black Friday pour le début mois de décembre permettrait aux petits commerçants qui ont été contraints de fermer boutique, de rouvrir les portes avant la tenue de l’évènement.

Quels sont les enjeux du Black Friday 2020 ?

Le Black Friday n’est pas qu’une simple tradition. Il s’agit d’un évènement commercial de grande ampleur venue des Etats-Unis et qui s’est peu à peu étendu au reste du monde. Il a été instauré il y’a quelque décennies, dans l’optique de redresser l’économie américaine qui était passée au rouge à la suite d’une crise. Aujourd’hui encore, cette rencontre entre commerçants et consommateurs revêt de grands enjeux aussi bien sur le plan économique que social.

Les enjeux économiques du Black Friday

De par ses soldes incroyables qui sont proposées, le Black Friday est aujourd’hui considéré comme une journée mémorable. Le fait que l’évènement se prolonge sur une période de 4 jours présente de nombreux avantages notamment pour l’économie.

Si cette période est très attendue par les français, c’est sans doute parce qu’ils peuvent réaliser des économies. En effet, de nombreux articles sont mis en promotion pendant le Black Friday, permettant ainsi aux consommateurs de faire des économies.
De même, à la veille de la fête de Noël, le vendredi noir est le moment idéal pour acheter des cadeaux à des prix imbattables

La Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance (FEVAD) aurait fait des estimations allant dans ce sens. Tout au long de la semaine du Black Friday, les achats effectués par les consommateurs en ligne pourraient bien atteindre la vénérable somme de 1,7 milliards d’euros. Ces chiffres démontrent à suffisance l’importance de cet évènement sur l’économie.
En ce moment où la France est confinée et où les commerçants ont été contraints de fermer leurs portes, les enjeux du Black Friday sont encore plus grands. Cet évènement va permettre de redonner un coup de pouce à l’économie nationale, lourdement affectée par cette crise sanitaire qui a le don de s’éterniser.

Des commerçants engagés et des consommateurs sur le qui vive

Tandis que les consommateurs sont sur le qui-vive et attendent avec impatience les soldes, certains commerçants demandent un report de date pour la tenue du Black Friday. Même si chacune des deux parties défend des intérêts différents, aucune d’elle ne remet en cause l’importance de cet évènement, malgré la crise sanitaire qui sévit en France et qui pèse lourd sur le tissu économique.
D’ailleurs, les grands commerçants tels qu’Amazon, Cdiscount, Fnac, Darty, Rue du Commerce, Boulanger ou encore Apple promettent des soldes exceptionnelles sur des millions d’articles.

De quoi préparer la fête de Noël en grande pompe.
D’après une étude réalisée en France par Groupon, il est possible que le secteur du commerce en ligne soit l’un des premiers à bénéficier des retombées positives de cette journée.
Selon les sondages, près de 64% des français prévoient de faire leurs achats de marchandises depuis un ordinateur, contre 21% qui optent pour le mobile.
Cela dit, avec le confinement, il est possible que les magasins soient fermés au jour du 27 novembre, avantageant ainsi les boutiques en ligne. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’Union des artisans et commerçants de France proposent de reporter la date du Black Friday, de quoi équilibrer les chances.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here